Qu’est ce que la diarrhée chez l’enfant

Dans les premières années de vie d’un enfant, il n’est pas rare que celui-ci soit victime de plusieurs épisodes de diarrhée. Cela fait partie des problèmes de santé courant auxquels de nombreux parents doivent faire face. Nul besoin de s’en inquiéter, pensez-vous ? Et bien, saviez-vous que la diarrhée est généralement plus grave chez les bébés et les enfants que chez les adultes ?

Illustration : DR

Le terme « diarrhée » fait référence à l’évacuation fréquente de selles liquides. La diarrhée n’est pas une maladie en soi, mais plutôt le symptôme d’une maladie ou d’un problème quelconque. On distinguera la diarrhée « aiguë », qui survient subitement et qui est de courte durée (moins de 14 jours), de la diarrhée « chronique » (au-delà de 14 jours).

Bien que la diarrhée soit courante et souvent sans conséquences, il est important que les parents sachent dans quels cas ils doivent consulter. De plus, le fait de connaître certaines notions de base et mesures de prévention permettra d’empêcher que la diarrhée n’entraîne des problèmes plus graves chez l’enfant. Prenez note que l’usage du terme enfant dans le présent document englobe à la fois les bébés et les enfants plus âgés.

Les causes de la diarrhée

De nombreuses conditions peuvent être la cause de diarrhée. La diarrhée chez les tout-petits est le plus souvent causée par des virus ou des problèmes alimentaires.

Les causes les plus courantes de diarrhée chez l’enfant comprennent :

Aiguë 

  • gastro-entérite et autres types d’infections;
  • intoxication alimentaire;
  • effet secondaire de la prise d’un antibiotique.

Chronique

  • intolérance ou allergie alimentaire (au lactose, aux protéines du lait de vache, etc.);
  • une maladie (par exemple, de l’intestin);
  • effet secondaire d’un médicament (ex. : chimiothérapie, laxatifs, etc.).

Quand devrait-on consulter son médecin?

En présence de diarrhée ainsi que l’un des facteurs suivants, vous devez consulter un médecin dans les plus brefs délais :

  • diarrhée sévère ou qui dure 2-3 jours ou plus;
  • fièvre qui dure plus de 24 heures, fièvre au dessus de 39°C (102° F) ou fièvre chez un enfant de 3 mois ou moins;
  • sang, mucus ou pus dans les selles;
  • douleurs abdominales importantes;
  • refus total de manger ou de boire pendant plusieurs heures;
  • changements importants de comportement;
  • signes de déshydratation (voir à l’endos).

La gastro-entérite

La gastro-entérite est dans la plupart des cas causée par un virus. Le type de virus le plus souvent en cause est le rotavirus. Il existe maintenant sur le marché des vaccins qui permettent de prévenir l’infection par ce type de virus. Les symptômes de la gastro-entérite comprennent les nausées et les vomissements, la diarrhée, la fièvre, des douleurs abdominales et une perte d’appétit. Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour enrayer la gastro-entérite. On misera donc sur le soulagement des symptômes, certaines restrictions alimentaires et la prévention de la déshydratation (voir plus bas). Parce qu’elle est d’origine virale, la gastro-entérite est hautement contagieuse.

Pour éviter la transmission de la gastro-entérite, lavez-vous les mains fréquemment, surtout après les changements de couche. Les contacts avec des personnes infectées doivent être évités.

Pour plus d’information sur la gastro-entérite, sur les mesures de préventions et de traitement, consultez votre médecin ou pharmacien.

Le traitement de la diarrhée

Le traitement de la diarrhée chez l’enfant repose avant tout sur l’élimination de la cause, lorsque possible.

Si votre enfant souffre de diarrhée, vous devrez peut-être modifier son alimentation. Par exemple, certains aliments devront peut-être être évités pendant un certain temps, puis réintroduits graduellement. Pour plus d’information sur la diète de votre enfant en présence de diarrhée, consultez un professionnel de la santé comme votre médecin ou votre pharmacien.

Certains médicaments sont disponibles pour réduire la diarrhée, ils se nomment antidiarrhéiques. Même si certains d’entre eux sont disponibles sans prescription, il est important de toujours obtenir l’autorisation et les instructions de votre pharmacien ou médecin avant d’administrer un antidiarrhéique à votre enfant.

La prévention de la déshydratation est au coeur de la prise en charge de la diarrhée chez l’enfant.

La déshydratation

Lorsqu’un enfant malade vomit ou a la diarrhée, il peut perdre d’importantes quantités de sels et d’eau et se déshydrater très rapidement. La déshydratation chez le petit enfant est une condition médicale grave qui nécessite des soins immédiats et parfois l’hospitalisation.

Les signes de déshydratation

Pour détecter la présence de déshydratation chez votre enfant, surveillez les signes suivants :

  • soif intense;
  • diminution des urines;
  • peau ou bouche sèche;
  • absence de larmes;
  • perte d’élasticité de la peau;
  • yeux cernés ou creusés;
  • fontanelle enfoncée (espace mou sur la tête chez les bébés).

Si vous soupçonnez que votre enfant se déshydrate, consultez un médecin dans les plus brefs délais.

Les solutions de réhydratation

Pour prévenir la déshydratation, les experts recommandent qu’une solution électrolytique buvable (de réhydratation), comme par exemple Pediatric Electrolyte, soit donnée aux nourrissons et aux enfants souffrant de diarrhée.

Les solutions de réhydratation contiennent les quantités exactes nécessaires de sucre et d’électrolytes (sodium, potassium) pour maintenir une hydratation adéquate en cas de diarrhée ou vomissements. Les solutions de réhydratation se présentent sous trois formats différents : en liquide, en bâtons glacés ou en poudre à reconstituer. On les retrouve dans une variété de saveurs telles que pomme, fruit et raisin, que les enfants adoreront. Elles sont disponibles sans ordonnance. Il est recommandé de garnir sa pharmacie personnelle de tels produits, en prévision d’un épisode de diarrhée inattendu. Le format en poudre à reconstituer est pratique et facile à transporter pour vos déplacements à l’extérieur de la maison ou lorsque vous voyagez. Vous l’aurez sous la main en cas d’urgence.

Pour la prévention de la déshydratation, les solutions de réhydratation que l’on trouve en pharmacie sont supérieures à n’importe quel autre liquide que vous pourriez donner à votre enfant. Évitez les jus, les boissons gazéifiées et les boissons sportives, puisqu’elles contiennent un haut taux de sucre et pourraient aggraver la diarrhée de votre enfant. Si vous allaitez votre enfant ou lui donnez le biberon, continuez à le faire même s’il a la diarrhée. Dans le cas où vous lui donnez le biberon, il est bon de savoir que certains professionnels de la santé recommandent de donner une préparation sans lactose jusqu’à ce que la diarrhée cesse. Entre les boires, vous pouvez lui donner de la solution de réhydratation.

Prendre note que les solutions de réhydratation offertes par le parent ne peuvent en aucun cas remplacer des soins médicaux lorsque nécessaire. Le présent document ne dit pas tout ce qu’un parent doit savoir sur la prise en charge de la diarrhée chez l’enfant. Veuillez contacter votre professionnel de la santé pour de plus amples renseignements.